De l’Illégitimité

Projet pluridisciplinaire :
Chorégraphie, vidéo, encre de Chine, édition, photographie

L’héritage émotionnel, ou « psychogénéalogie » est une méthode psychothérapeutique conceptualisée pour la première fois en 1970 par Anne Ancelin Schützenberger. C’est une thèse, selon laquelle le profil psychologique et émotionnel de chaque individu dépendrait de ses ascendants, de leurs profils, de leurs blessures et de leurs troubles.

Chacun de nous est alors composé d’une partie qui nous appartient, et d’une autre qui ne nous appartiendrait pas à proprement parler puisqu’elle a été transmise par nos ancêtres. Le but d’une thérapie en psychogénéalogie est alors de déceler les blessures qui ont été héritées de nos ascendants, de comprendre ce qui nous définit, ce qui nous contraint à réitérer un schéma, de générations en générations.

Avant-propos

« Héritage Émotionnel » consiste à rendre compte du travail effectué par une jeune femme pour comprendre son passé, la vie de ses ancêtres et la manière dont ces éléments dictent ses agissements aujourd’hui. Par ce travail sur tous ses ancêtres, la jeune femme au centre de ce travail sur son passé tente de trouver les points de croisements et de rupture entre les émotions de ses ascendants et les siennes afin de de réagir sur son lègue émotionnel à ses futurs enfants. « Héritage Émotionnel » soulève plusieurs questionnements et problématiques : la notion de devenir et de naturalisme (sommes-nous définis par notre environnement et notre filiation ? Quelle autonomie l’individu a-t-il dans son devenir ?) ; la notion de métaphysique et de morale (qui est détenteur du bien et du mal ?).

Direction de création

Les textes sont des témoignages familiaux réels, chorégraphiés, filmés, peints et photographiés par May Ben Osman, fondatrice du studio. Les textes sont joués par des actrices voix-off sur la vidéo.

Notions d’itération et de mouvement répétitif (Preljocaj, Bausch), mouvement intuitif et spontané (encre de Chine), recherche typographie contextuelle (Fraktur et Leipziger Antiqua).

Vidéo

Voix-off :
- Angélique Braun (Oma)
- May Ben Osman (Waltraut, Ger.)
- Catherine Bletsas (Waltraut, Fr.)
- Anne Leterrier (Lilia)
- Cécile Okendo (Julia)

Danseuses :
- Juliette Cottin (Oma)
- Léa Cottin (Waltraut)
- Zoé Seuillard (Lilia)
- Caroline Peron (Julia)

Musique :
- Ask Yourself, Plastikman
- A Secret Life (2006 Digital Remastered), Brian Eno & David Byrne

L'édition

Consultation sur demande en contactant la Maison

ICONOGRAPHIE
  • Photographie
  • Encre de Chine
  • Typographie et éxergues
TEXTE
  • Témoignages
  • Allemand & français
PAPIER
  • Couverture : carton
  • Intérieur : Cocoon recyclé
IMPRESSION & RELIURE

Coulisses du projet